Révolution : les imprimantes 3D

La création de toute sorte d’objet devient maintenant à la portée de tout le monde grâce aux imprimantes 3D. Plus besoin d’être un bon artisan ou bien de posséder des machines industrielles compliquées. Il suffit de développer une image en 3D sur ordinateur puis de l’imprimer et on attend que l’imprimante lui donne vie. Une vraie révolution, laissez parler votre imagination pour créer des ustensiles de cuisines, des mugs, des maquettes et mêmes des armes à feux. Il existe une infinité de possibilité.

Un concept datant de plus de 20 ans

Sachez que l’idée d’utiliser des imprimantes 3D pour la création d’objet date des années 80. Le 16 juillet 1984 les français Jean-Claude André, Olivier de Witte et Alain le Méhauté déposent le premier Brevet d’impression 3D pour le compte de CILAS AlCATEL. A ce moment s’est révélée cette technique d’impression aussi dénommée fabrication additive. La même année un américain dépose le brevet pour créer l’extension du fichier d’impression .stl. Puis la première entreprise d’envergure de fabrication d’imprimantes 3D nommée 3D Systems lance en 1988 leur premier produit, l’imprimante 3D SLA-250.

Depuis, les scientifiques tentent d’améliorer d’année en année le fonctionnement de ce matériel et de le rendre plus accessible au grand public. Avant 2009, l’imprimante 3D était utilisé par une catégorie limitée de personne notamment les chercheurs, les ingénieurs et surtout l’industrie. Mais depuis cette année, MakerBot Industries lance sur le marché un Kit DIY idem Do It Yourself. Désormais, on peut se procurer d’une imprimante 3D chez soi à prix abordable.

Les imprimantes 3D dorénavant pour produire des pièces fonctionnelles

Avant, les entreprises se servaient d’imprimante 3D pour de simple représentation ou bien pour créer des prototypes d’objet non fonctionnel. Mais en ce moment les industriels décident de produire des pièces fonctionnelles à l’aide de cette méthode consistant à superposer couche par couche des matériaux pour obtenir un objet bien défini.

Le caractère révolutionnaire des imprimantes 3D repose donc sur la production. Grâce à cette technologie les industries pourront augmenter de façon considérable leur volume de production. En effet, l’imprimante 3D peut tourner 24h/24 pour fabriquer des milliers de pièces en une journée.

Quelques années après l’apparition de cette technologie, la médecine l’exploitait afin de fabriquer toute sorte matérielle médicale comme les prothèses dentaires ou auditives et actuellement les prothèses osseuses. L’industrie de la mécanique emploie aussi cette méthode pour fabriquer les moindres composants d’une automobile ou même d’un avion. L’impression entière de voiture n’est pas encore en vue mais qui sais un jour peut être.

Le fonctionnement

Grosso modo, il suffit de développer un fichier 3D dessinant l’objet qu’on veut créer puis de l’envoyer dans le programme de l’imprimante 3D. Enfin on peut admirer la façon dont l’imprimante assemble couche par couche notre création. Les matériaux imprimables sont souvent des plastiques et des métaux.

Les imprimantes 3D révolutionnent vraiment le marché de production en ce moment. Elles seront de plus en plus accessibles avec une estimation de 17,7milliards de vente en 2020. A présent on s’attend à de création plus osée comme l’impression de vraie nourriture en 3D.

3dprinter-revolution

Post Author: eswindows7com