Category Archives: Hightech

Comparatif Mac vs Pc

pc-vs-mac

Nous allons faire aujourd’hui la comparaison entre un Mac et un PC. Pour cela, nous allons alors regarder les différences entre les deux pour deux produits équivalents.

Mais avant cela, première chose à savoir, un Mac est très difficilement démontable de par son ergonomie et sa forme. De ma propre expérience où j’ai pu démonté un Mac OS 10, c’était un véritable enfer. Et encore à l’époque, il y avait une unité centrale. Il sera donc encore plus compliqué de démonter ou changer des pièces aujourd’hui. De plus, le risque à le faire par soi-même et non par un commerçant agrée Mac, c’est de se voir refuser la garantie.
Sur un Pc, il sera toujours possible de modifier la configuration interne à partir du moment où les composants sont compatibles.

L’exemple d’un Mac

Pour notre exemple, nous allons parler de l’iMac 27 pouces. Avec un processeur quadricœur Intel Core 17 cadencé à 3,4 GHz turbo boost, 32 GO de mémoire, disque dur Serial ATA de 3 To (l’indication du taux de transfert n’est pas faite), carte NVIDIA GeForce GTX 680 MX avec 2 GO de mémoire, un kit d’accessoires et le clavier sans fil Apple. Ce Mac est proposé à 3149 euros avec cette configuration décrite ci-dessus. Ce prix semble très élevé.

L’exemple d’un Pc

Le Pc à l’étude possède une configuration avec un processeur Intel Core i7-4770 à 3,4 GHz, une carte mère Asus Maximus, un cosair H110 Hydro Series, un kit Quad Channel 8 GO, une carte graphique Asus GeForce GTX 680 4 GO, un disque Seagate Barracuda à 3 To, un écran Packard Bell 273Dbmd, un clavier Logitech Mechanical Gaming G710+, une webcam Hd Logitech C270 (la webcam étant intégrée dans l’écran du Mac) et enfin la licence Microsoft Windows 7 Professional. Avec cette configuration de Pc, on se trouve à un prix de 2250 euros environ.

Voilà en ce qui concerne la comparaison des caractéristiques techniques entre un Mac et un Pc pour des produits équivalents. Les plus connaisseurs pourront de faire une véritable idée sur la différence entre les différents composants et la performance final du produit.

Mac-vs-PC-comparatif

Que retenir de cette comparaison ?

Si les caractéristiques techniques vous sont trop compliquées pour vous faire une idée, vous pouvez retenir que la principale information est que Mac est beaucoup plus cher que Pc pour un produit de performance équivalente, voire inférieure. L’utilisateur paye la marque Apple avec un Mac. Mais celle-ci possède une véritable valeur par contre. Certains ne peuvent plus se passer de Mac. Aussi les utilisateurs quotidiens de la marque sont tentés de choisir Mac pour plus de facilité, avec le cloud ou la compatibilité par exemple.

Au niveau du design, il est vrai que Mac est un cran au-dessus des Pc. Plus ergonomes et plus travaillés en finition, les Mac possèdent incontestablement une longueur d’avance sur ce domaine.

Alors à vous de faire votre choix entre Mac et Pc. Le prix et le design seront sûrement les critères de décisions finaux car les plus différents.

Montre connectée Samsung Gear S3

samsung-gear-s3-eswindows7.com

Lancée fin 2016, la montre connectée de Samsung Gear S3 s’équipe d’un panel d’utilisation large comme le GPS autonome, l’altimètre, et le haut-parleur. La nouvelle montre se décline en Frontier et Classic – deux versions ayant la même approche technique mais la différence entre eux se situe au niveau du design. Fonctionnant sous le système d’exploitation maison Tizen, la Samsung Gear S3 est compatible avec les smartphones de la marque sud-coréenne. Décryptage.

Une petite revue de Gear S3

La Gear S3 se rapproche des modèles d’horloges classiques avec son cadran rond de 46 mm. Coûtant 399 euros, elle pèse environ 62 grammes, presque deux fois plus que l’Apple watch series 2. Elle doit cette dimension peu discrète à l’intégration de capteurs et à la volonté de son concepteur de lisser le design au niveau du capteur de rythme cardiaque. Utilisant une dalle du type AMOLED de 1,3 pouce, celle-ci permet à la fois l’économie d’énergie et une lecture optimisée. Elle cache d’ailleurs un capteur de luminosité ambiante sous la dalle. Ce qui lui permet de produire jusqu’à une luminosité d’écran optimale de 1000 cd/m2 dans un univers très lumineux. Une performance qu’on ne trouve ailleurs car avec une luminosité de 605 cd/m2 c’est déjà optimale. Comme la plupart des modèles connectée Samsung, Gear S3 permet la navigation dans l’OS avec sa bague rotative. L’accès aux notifications par la gauche et l’accès aux applications favorites par la droite se fait depuis le cadran. En appuyant sur le bouton latéral inférieur, on peut accéder au menu des applications.

montre-connectee-samsung-gear-s3-eswindows7.comCôté stockage, sa 4Go permet aux mélomanes de ne plus recourir à leurs smartphones. La montre est aussi pourvue d’une mémoire vive de 768 Mo, d’une puce de 1Ghz et de nombreux capteurs : accéléromètre, alti-baro, cardia-fréquencemètre, podomètre ainsi que l’incontournable boussole. Ces capteurs intégrés seront utiles aux sportifs lors de la marche à pied ou courses à vélo. Les mesures du rythme de sommeil et du nombre de pas retenus sont exactes selon notre vérification. Possédant une certification IP68, l’étanchéité du boîtier est assurée lors d’une activité aquatique de courte durée, mais toutefois nous ne vous le conseillons pas. Côté praticité, la gestion des appels via la montre est faisable si la smartphone se trouve à moins de 3 m de la Gear S3 même si on dénote quelques imperfections au niveau du rendu de la communication ou du haut-parleur. Quant à l’appli dictaphone, elle permet non seulement l’enregistrement de voix du porteur mais aussi la retranscription textuelle des sons.

Les points forts de Gear S3

Parlons maintenant de l’autonomie de la batterie qui constitue l’avantage irréfutable de cette montre. En utilisation normale avec une luminosité de 65%, elle peut tenir 3 jours. Samsung a indiqué 4 jours. En cas d’usage sportif et cardio, la batterie peut tenir jusqu’à 4 jours. Mais s’il y a beaucoup d’appels, de jeux, ou de consultations des applications, cette économie d’énergie peut baisser à 2 jours. Soulignons qu’il faut 2 heures pour recharger l’énergie de la batterie. Bref, Gear S3 se démarque par son format imposant et brut, plutôt dédié aux sportifs, sa luminosité remarquable, son excellente autonomie et son GPS utile pour le sport.

Révolution : les imprimantes 3D

imprimante-3d-revolution

La création de toute sorte d’objet devient maintenant à la portée de tout le monde grâce aux imprimantes 3D. Plus besoin d’être un bon artisan ou bien de posséder des machines industrielles compliquées. Il suffit de développer une image en 3D sur ordinateur puis de l’imprimer et on attend que l’imprimante lui donne vie. Une vraie révolution, laissez parler votre imagination pour créer des ustensiles de cuisines, des mugs, des maquettes et mêmes des armes à feux. Il existe une infinité de possibilité.

Un concept datant de plus de 20 ans

Sachez que l’idée d’utiliser des imprimantes 3D pour la création d’objet date des années 80. Le 16 juillet 1984 les français Jean-Claude André, Olivier de Witte et Alain le Méhauté déposent le premier Brevet d’impression 3D pour le compte de CILAS AlCATEL. A ce moment s’est révélée cette technique d’impression aussi dénommée fabrication additive. La même année un américain dépose le brevet pour créer l’extension du fichier d’impression .stl. Puis la première entreprise d’envergure de fabrication d’imprimantes 3D nommée 3D Systems lance en 1988 leur premier produit, l’imprimante 3D SLA-250.

Depuis, les scientifiques tentent d’améliorer d’année en année le fonctionnement de ce matériel et de le rendre plus accessible au grand public. Avant 2009, l’imprimante 3D était utilisé par une catégorie limitée de personne notamment les chercheurs, les ingénieurs et surtout l’industrie. Mais depuis cette année, MakerBot Industries lance sur le marché un Kit DIY idem Do It Yourself. Désormais, on peut se procurer d’une imprimante 3D chez soi à prix abordable.

Les imprimantes 3D dorénavant pour produire des pièces fonctionnelles

Avant, les entreprises se servaient d’imprimante 3D pour de simple représentation ou bien pour créer des prototypes d’objet non fonctionnel. Mais en ce moment les industriels décident de produire des pièces fonctionnelles à l’aide de cette méthode consistant à superposer couche par couche des matériaux pour obtenir un objet bien défini.

Le caractère révolutionnaire des imprimantes 3D repose donc sur la production. Grâce à cette technologie les industries pourront augmenter de façon considérable leur volume de production. En effet, l’imprimante 3D peut tourner 24h/24 pour fabriquer des milliers de pièces en une journée.

Quelques années après l’apparition de cette technologie, la médecine l’exploitait afin de fabriquer toute sorte matérielle médicale comme les prothèses dentaires ou auditives et actuellement les prothèses osseuses. L’industrie de la mécanique emploie aussi cette méthode pour fabriquer les moindres composants d’une automobile ou même d’un avion. L’impression entière de voiture n’est pas encore en vue mais qui sais un jour peut être.

Le fonctionnement

Grosso modo, il suffit de développer un fichier 3D dessinant l’objet qu’on veut créer puis de l’envoyer dans le programme de l’imprimante 3D. Enfin on peut admirer la façon dont l’imprimante assemble couche par couche notre création. Les matériaux imprimables sont souvent des plastiques et des métaux.

Les imprimantes 3D révolutionnent vraiment le marché de production en ce moment. Elles seront de plus en plus accessibles avec une estimation de 17,7milliards de vente en 2020. A présent on s’attend à de création plus osée comme l’impression de vraie nourriture en 3D.

3dprinter-revolution

Mon avis sur l’antivirus Kaspersky

antivirus-kaspersky-test

Les cybercriminels ne sont jamais à cours d’idée. Depuis plusieurs années les programmeurs développent des logiciels pour protéger nos matériels et nos vies privées. Kapersky, une plateforme de sécurité véritablement intégrée fournit une solution innovatrice pour venir à bout des malwares qui se développent de façon exponentielle, surtout quand on prend des risques en faisant du streaming pour regarder des séries télévisées. La suite de l’article consistera donc à vous présenter les avantages de cet antivirus.

Une protection d’actualité

Les codes de programmes malveillants évoluent tous les jours. Mais Kapersky apporte une solution basée sur le cloud, capable de protéger vos données les plus précieuses. Les hackers s’activent à développer des virus de plus en plus dangereux pour nous dérober ou pour détruire notre appareil. Ils trouvent les failles de sécurité et lancent des attaques à succès. Toutefois, afin de bloquer et d’éradiquer ces malveillances, Kapersky Endpoint Security for Business Advanced par exemple protège nos machines effectuant un contrôle systématique. Il peut détecter à temps les sites frauduleux. En plus il émet une alerte dès l’arrivée d’un logiciel malveillant.

Kapersky nous protège également des traqueurs de goût sur le net. En ce moment, les hackers polluent notre visuelle avec des publicités liés à nos préférences. Ils vont jusqu’à espionner pour piéger certaines personnes et les faire chanter en contrepartie financière par la suite. Mais Kapersky offre une option de navigation privée en contre-attaque des annonceurs et des cybercriminels.

Simple mais performants

Parfois les procédures d’analyse ralentissent notre PC. En fonctionnant en arrière-plan, Kapersky protège de manière optimale nos appareils tout en préservant leurs performances. De plus, son utilisation est simple. Pas besoin de prendre du temps pour se familiariser avec le système de sécurité. Prenons l’exemple de Kapersky security 2016, simple à manipuler. Il dispose d’une console de gestion intégrée pour faciliter le contrôle des ressources de sécurité.

Une gestion en ligne est même disponible grâce au compte My Kapersky gratuit. Statut de sécurité, licence de chaque appareil, réglage de paramètres principaux y sont disponibles pour garantir de plus en plus de sécurité n’importe où. Une aide venant des supports techniques sera aussi offerte en cas de besoin.

kaspersky-test-avantages

D’autres avantages qui nous sont indispensables

En un seul clic, nous pouvons perdre tout notre argent surtout durant les transactions en ligne. Mais grâce à l’infaillible système de kapersky, nos transactions bancaires seront sécurisées. Il possède même une banque en ligne qui éloigne les hackers et assure le bon fonctionnement des échanges commerciaux.

Outre, Kapersky sert de barrière protectrice contre les cybercriminels qui extorque nos fichiers et nos mots de passe. Les hackers s’amusent actuellement à nous soutirer nos informations personnelles. Alors cet antivirus, offre une protection renforcée afin de bloquer les traqueurs.

Pour terminer voici quelques avantages qui marquent la différence de cette plateforme de sécurité. Kapersky a développé un effet de synergie qui va au-delà de la simple somme de ses composants. Il a conçu un code unique en interne pour privilégier une intégration plus avancée. Enfin, Kapersky offre un modèle d’achat intégré qui permet de bénéficier en un pack les fonctionnalités que nous avons besoins.

Je vous présente Skype : un logiciel bien utile

skype-presentation-logiciel

Avant, pour se communiquer à distance, il fallait envoyer des bouteilles à la mer. Avec le temps, on a pu faire cela par l’intermédiaire du télégramme. C’est bien après qu’on a inventé la communication par téléphone. Aujourd’hui, on peut se communiquer à distance tout en se voyant directement. Le logiciel Skype permet de faire cela et avec beaucoup d’avantages. Ce logiciel permet de se communiquer directement, et cela sans rien devoir payer, ce qui est encore mieux pendant les vacances, stages ou si quelqu’un part vivre loin.

Le principe de logiciel Skype

Skype est un outil de communication édité par le groupe Microsoft. Bien qu’il ait été prioritairement conçu pour les systèmes d’exploitation Windows, il est aussi compatible avec d’autres systèmes concurrents. Cependant, il est aussi très pratique pour l’utilisation sur mobile. Toutefois, il faut avoir une connexion internet assez puissante pour pouvoir afficher des images nettes. Bien évidemment, puisque le but c’est de se parler et de se voir directement, il faut un appareil adapté. Pour l’utilisation sur téléphone portable, il faut pertinemment que ce dernier soit doté d’une webcam. Pour les ordinateurs, si l’appareil n’est pas dopé d’office, il faut utiliser un micro et une webcam sur une prise USB. Si ce n’est pas le cas, on peut toujours se communiquer, mais par message.

Les avantages de l’utilisation de Skype

Entre tous les moyens de communication, Skype reste aujourd’hui le meilleur. Certes, il existe d’autres logiciels proposant le même service, mais pas dans les mêmes conditions. Tout d’abord, Microsoft tient absolument à ce que cet outil reste le plus compétitif du domaine. Par conséquent, ni le téléchargement ni l’utilisation ne doivent être payés. Cependant, il existe d’autres services additionnels qui ne sont pas gratuits. Toutefois, l’utilisation de la version gratuite est amplement suffisante pour se communiquer. Dans cette version, ni la qualité de l’image ni la durée des appels ne sont limitées. Cette qualité peut par contre différer selon la vitesse de la connexion internet. Cependant, elle peut aussi dépendre de la puissance de la webcam des interlocuteurs. C’est un logiciel incontournable au quotidien, surtout si on a des membres de la famille ou des amis qui habitent très loin.

skype-presentation

Appeler un téléphone mobile depuis Skype

La version gratuite de Skype permet de s’appeler entre deux appareils où le logiciel est installé. Par contre, seules des personnes ayant payé peuvent faire des vidéos-conférences et ainsi appeler plusieurs personnes à la fois. La fonctionnalité est introduite d’office dans le logiciel, mais ne fonctionnera qu’une fois que l’utilisateur aura payé. C’est aussi le cas de l’appel vers les téléphones mobiles. Pour pouvoir appeler un téléphone, il faut bien évidemment acheter du crédit. Néanmoins, le tarif est largement inférieur à ceux des opérateurs mobiles. Sur cette fonctionnalité, depuis un appareil où Skype est installé, on peut très bien appeler un téléphone même si le logiciel n’y est pas installé. Toutefois, si vous n’avez pas de crédit, il est toujours possible d’appeler un téléphone portable où le logiciel est installé. Pour cela, il faut juste que les deux côtés aient un accès à une borne Wifi ou une connectivité mobile assez puissante.

Tout savoir sur les bloqueurs de publicité sur internet

Le monde virtuel est incontournable actuellement et gagne de plus en plus d’envergure. Il faut dire que quasiment tout le monde est connecté dernièrement échangeant ainsi des informations, des services et des produits. Les sites internet sont alors devenus des outils récurrents et incontournables. Bien sûr, face à cette effervescence, il ira de soi d’y voir plusieurs types de publicités qui deviennent souvent désagréables à la longue, et encore plus quand je regarde ma série préférée Scrubs. Pour les éviter, le mieux est de recourir à des bloqueurs de pub.

Un désagrément continuel

Aller sur la toile afin de trouver une information quelconque ou bien un produit spécifique est devenu un réflexe. En effet, sur internet, on trouvera de tout, car on y trouvera de tout et de rien et cela à raison de quelques simples petits clics. C’est alors un monde qu’aucune entreprise ne pourra sous-estimer au vu de son envergure. Dans ce cadre, ces entreprises créeront des sites internet afin de vendre un produit ou un service. Bien sûr, il faudra faire en sorte à ce que ces sites soient visibles et que les internautes y viennent. C’est dans ce cadre que ces sociétés utilisent alors le système de publicité en ligne afin d’atteindre cette finalité. On notera qu’il y a plusieurs millions de petits sites actuellement et il ira de soi de voir plusieurs centaines de millions de pubs sur le net. Ces derniers tendent à devenir des spams à la longue puisqu’ils s’immisceront toujours sur chaque lien que l’on cliquera en ligne.

bloqueur-de-publicite

Une solution simple

Pour éviter d’avoir des pubs partout et à chaque fois que l’on cliquera sur un lien, l’usage des bloqueurs de publicité représente la meilleure alternative. Ces derniers permettront à tous de naviguer sur le Net sans que l’ordinateur soit infesté de publicités qui sont réellement facultatives. Il évitera aussi le désagrément imposé par la redirection vers un site alors que ce n’était pas du tout le but. Pour pouvoir disposer des avantages de ces bloqueurs, il suffira de les télécharger en ligne ou bien les paramétrer en fonction du navigateur choisi. En effet, certains navigateurs proposeront d’emblée cette fonction afin de filtrer les publicités. Bien sûr, l’exclusion totale des publicités en ligne sera quasi impossible, mais dans tous les cas, la page sera plus allégée.

Bloquer les bloqueurs

Les bloqueurs de publicité ou adblockers ont une très bonne cote auprès des internautes. Cela s’explique parfaitement par le fait que ces systèmes sont très efficaces et facilite la navigation. Seulement, il faut savoir qu’ils disposent d’une fonction importante, voire même vitale pour les sites d’information. En effet, il est très difficile pour les sites d’informations à but non lucratif de trouver des partenaires financiers. L’obtention de don est aussi une source de revenu pour ces sites, mais cela ne rapportera pas gros. Pourtant, pour pouvoir rester sur la toile, ces sites ont besoin de revenu. C’est donc pour en avoir qu’ils acceptent cette multitude de publicités sur leur site. Dans ce cadre, les bloquer sera synonyme d’action contre le site d’information choisi. Il sera donc important de bien jauger l’envergure des pubs et le désagrément réel qu’ils apportent avant de recourir aux bloqueurs.

Disponibles sous Windows, Linux et Mac, heureusement :)

Windows 10 : un retour aux sources qui fait du bien

windows-10

Le dernier OS de Windows a été présenté il y a quelque temps déjà, présentant un tas de nouveautés au consommateur. Peu enthousiasmés au premier abord, des derniers sont encore nombreux à se demander si cette « révolution » mérite vraiment qu’on s’y attarde. Et c’est compréhensible, dans la mesure où les dernières versions ont dénaturé l’esprit même des systèmes Windows, laissant leurs fans dans le plus grand des désespoirs. C’est donc avec prudence que nous avons testé ce fameux OS qui promet monts et merveilles à un public qu’il veut reconquérir d’urgence. Entre tops et flops, que vaut réellement Windows 10 ?

Cortana et retour aux sources

Auparavant réservé aux mobiles Windows, Cortana a fait son apparition sur PC grâce à Windows 10. Sur papier, ce n’est pas la seule nouveauté à laquelle on est en droit de s’attendre. En vrai, la facture du système d’exploitation laisse pressentir qu’il n’y aura pas de mauvaises surprises comme sur le 8 ou le 8.1. Sur la version 10, l’utilisateur retrouve un menu qui rappelle un peu celui qu’on a adoré sur le 7. Un petit clin d’œil qui n’empêche pas le dernier-né des systèmes Windows de faire supporter des logiciels récents et plus aboutis.

10-windows

Si le tout reste intéressant, les performances de Cortana restent très humbles, voire limitées comparées à ce que Siri peut faire. Cela reste tout de même une belle avancée pour ceux qui ont regretté l’absence d’un assistant personnel sur les précédentes versions. Notez également la présence d’un nouveau paramètre, du système Continuum, des outils de dépannage, ainsi que de l’évolutivité qui offre un réel plus à cette version déjà plus performante de Windows.

Une ergonomie maîtrisée

Adieu les hot corners qui n’avaient décidément rien pour plaire. Avec Windows 10, l’énervement ne sera plus au rendez-vous, car le centre de notification fait son apparition. Chapeau bas pour la firme qui montre une fois de plus qu’une ergonomie maîtrisée est plus efficace qu’un tas de fonctionnalités dont le commun des mortels se passerait volontiers.

Plus fluide, cet OS facilite aussi la navigation entre les différentes fenêtres. Une fois encore, Microsoft offre la possibilité de remplir la moitié de l’écran avec une fenêtre est grandement appréciée. Utile pour les plus actifs, cette fonction n’est en soi pas une nouveauté. Il reste maintenant à parier que les Mac piquent le principe à Windows 10, ce qui ne serait pas plus mal.

windows-10-accueil

Dites adieu à Internet Explorer

Malgré de multiples mises à jour qui étaient censées améliorer les performances d’Internet Explorer, le navigateur n’aura pas tenu la mesure. C’est donc avec soulagement, mais aussi avec une pointe de nostalgie, que les utilisateurs de Windows 10 découvriront Edge. Ce nouveau navigateur a pris la place de l’ancien, lançant définitivement une nouvelle ère. L’occasion de chanter it’s the Start of Something New, et de profiter des performances du nouveau venu. Rapidité, précision Edge cumule les bons points, même si certaines bourdes ne manquent pas d’attirer les regards lorsque le consommateur souhaite réaliser certaines tâches de base.

Pour moi, un peu geek sur les bords, je suis content que Candy Crush soit automatiquement disponible sur cette version :) Mais bon, rien de suffisant pour vraiment convaincre des acheteurs.

MacBook Pro 2016 : à quoi doit-on s’attendre ?

macbook-eswindows7

Tous les ans, Apple régale les amateurs de high-tech avec des ordinateurs aux capacités monstrueuses. 2016 est pourtant déjà bien avancé, et la firme à la pomme ne semble pas décider à lâche son MacBook Pro dans la nature. Les internautes et les aficionados des produits Apple ne tiennent plus, se demandant si la promesse d’une nouvelle sortie ne serait plus qu’une utopie. La maison est pourtant loin de vouloir faire faux bond à son fan-club. Comme en 2015, le MacBook à venir devrait donc être présent sur le marché avant la fin de l’année. Fan d’informatique, je vous propose un petit tour d’horizon sur ce nouvel appareil que j’affectionne particulièrement.

Des processeurs au top pour le MacBook Pro 2016

Macbook-Pro-eswindow7Il va sans dire qu’Apple ambitionne encore une fois de proposer des ordinateurs munis de processeurs dernières générations. Le prochain MacBook Pro ne devrait pas faire exception à la règle. S’il se murmure déjà que les spécificités de cette petite bête sauvage devraient apporter sa petite part de révolution dans le monde du high-tech, il semble également pris pour acquis que le prochain bébé de la pomme soit doté d’un processeur Skylare.

Composante de dernière génération, ce processeur aurait surtout été choisi pour la performance et l’autonomie qu’il procure. Pour le reste, personne ne sait encore à quoi s’en tenir et les internautes sont déjà en quête d’informations sur la présence ou non d’une connectique USB-C. En effet, Apple semble vouloir garder la surprise encore quelque temps. Il semble néanmoins que Thunderbolt 3 sera présent, même si aucune confirmation n’a encore été faite.

Des éléments piqués aux anciens MacBook ?

macbook-eswindows-7SI les technologies promises sur ce prochain MacBook Pro promettent quelques améliorations par rapport aux modèles précédents. Apple est en bonne voie pour garder certains éléments qui ont fait la popularité de ses ordinateurs. En 2016, le design du prochain MacBook ne devrait donc apporter aucune révolution. Le désormais classique écran Retina devrait également être de la partie.

La question qui intéresse le plus les adeptes de MacBook reste maintenant la finesse du produit. Si l’on s’attend obligatoirement à un ordinateur portable aussi fin que le fameux MacBook Retina, personne ne peut évaluer le compromis que cela implique. Jusqu’à présent, la sortie de ce nouvel appareil est aussi attendue que le lot d’innovation qu’il comporte. Il reste maintenant à voir si la nouveauté vaudra réellement son prix.

Que penser du futur MacBook Pro 2016 ?

eswindows-7-macbookIl est certain que le prochain MacBook devrait faire des convertis. Notons cependant que les technologies employées restent très similaires à ceux que l’on retrouve déjà sur les précédents modèles d’Apple. La solution graphique proposée sur ce prochain ordinateur Apple est particulièrement attendue au tournant. Un retour de Nvidia sur ce modèle ne serait pas de trop, compte tenu de sa basse consommation énergétique.

Malgré des performances qui font saliver, on peut déjà estimer que le prochain bébé MacBook ait des capacités quasi-équivalentes à celles de ses prédécesseurs. Dans une industrie high-tech où les spécificités des ordinateurs stagnent depuis quelques années, il faudra qu’Apple soit en mesure d’offrir une véritable révolution pour marquer cette nouvelle sortie.